mercredi 10 septembre 2008

Citation 10.

Quand les politiciens s'en font les apôtres et ne tombent pas dans les lapalissades!



This is another type of war new in its intensity, ancient in its origins: war by guerrillas, subversives, insurgents, assassins; war by ambush instead of by combat; by infiltration, instead of aggression, seeking victory by eroding and exhausting the enemy instead of engaging him… It requires in those situations where we must counter it… a wholly different kind of force, and therefore a new and wholly different kind of military training.


John f. Kennedy en 1962.

4 commentaires:

Sylvain B. a dit…

Bonjour l'ami! Je viens de tomber sur ton blog, tout cela est extrêment instructif, et me donne de solides bases sur la question militaire, qui n'est pas vraiment mon fort (impossible de dire qui est le superieur entre un Capitaine et un Sergent, tu vois le boulot...).
Mais ca va changer et ton blog y contribuera!

Un camarade historien et dorenavant lecteur régulier.

F. de St V. a dit…

Le problème c'est quand quelqu'un s'appelle le "capitaine Sergent" comme pour une partie de ton mémoire de master...

J'ai un peu attendu de voir ce que cela donné à court terme avant de le monter au grand public et aux fidèles. Le rythme de croisière étant pris: 2 à 3 postes par semaine, je lance la "pub."...
Bonne continuation.
F

Anonyme a dit…

terriblement d'actualité, ces mots de JFK.
En somme, et pour oser un raccourci, rien n'a vraiment changé depuis 1962...
A méditer,sûrement.
Marinette

F. de St V. a dit…

D'une rare actualité. Cela provient d'une époque où certains politiciens prennaient le temps d'écouter ce que les militaires leur disaient....