lundi 29 septembre 2008

Rien ne cloche...?

Copier/coller fait vers 09:24 aujourd’hui sur le site de trois grands journaux de la presse française. Regardez les titres, les extraits et les horaires… Comment fait-on si on ne prend pas le temps de comparer et de confronter nos sources? Il est apparemment vrai qu'il y a eu plus de 4 blessés au sens strict du terme. La gravité des blessures allant d'une jambe cassée à des éclats de rochers ou de roquettes, est la variable prise en compte pour une comptabilité différente.

Quatre soldats du 8e RPIMa blessés en Afghanistan
Le Point - Il y a 37 minutes
Publié le 28/09/2008 à 18:43 - Modifié le 29/09/2008 à 08:34

Quatre soldats français du 8e RPIMA (Régiment de parachutistes d'infanterie de marine) ont été blessés samedi lors d'un accrochage avec des rebelles dans le village d'Ebdakel, dans la province de Kapissa, au nord-est de Kaboul. Le soldat le plus sérieusement blessé a une jambe cassée, et les quatre victimes ont été transportées à l'hôpital militaire de Bagram, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale afghane, a indiqué l'Agence France Presse.


Huit paras de la région blessés en Afghanistan
LaDépêche.fr - Il y a 44 minutes
Publié le 29/09/2008 à 08:30 - Modifié le 29/09/2008 à 08:46

Quatre soldats castrais de la 1e compagnie ont été blessés par les éclats d'une roquette antipersonnel . […]Le 35e Régiment d'Artillerie Parachutiste de Tarbes et le 17e RGP de Montauban se sont également retrouvés en première ligne et n'ont pas été épargné. Le médecin et l'auxiliaire sanitaire tarbais qui assuraient sur place le soutien médical ont été blessés par des éclats de roquette, alors qu'ils portaient secours aux soldats touchés. « Malgré ces blessures, qui se sont avérées légères, ils ont néanmoins continué à assister leurs camarades, à leur apporter les premiers soins et à les conditionner pour qu'ils puissent être rapidement évacués par hélicoptère […] » selon le colonel Pèlerin, chef de corps du 35e RAP. Les soldats montalbanais n'ont été, eux que très légèrement blessés.

Neuf soldats français blessés en Afghanistan
Le Figaro - Il y a 2 heures
Publié le 29/09/2008 à 06:59

Neuf soldats français ont été blessés samedi lors d'un accrochage avec des rebelles dans le village d'Ebdakel, dans la province afghane de Kapissa, au nord-est de Kaboul. […] Quatre des militaires ont nécessité une évacuation d'emblée par hélicoptère sur Bagram, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale afghane. Le soldat le plus grièvement blessé a une jambe cassée et sera rapatrié en France. Les trois autres victimes, atteintes par des éclats de roquette, étaient hier soir en observation à l'hôpital militaire de Bagram. Tous les autres soldats impliqués dans l'accrochage ont pu regagner leurs bases à Nijrab et Tagab. Un des attaquants a été tué et deux autres blessés.

2 commentaires:

Stéphane a dit…

Coucou,

J'ai été un peu interloqué moi aussi par les différentes "versions" de cet incident en Afghanistan... pour le conflit en Géorgie j'avais pris soin de multiplier les sources pour éviter ce genre de problèmes mais on y a toujours droit, si j'ose dire...

Grandeur et misère de l'information (qu'on veut bien nous donner !).

A+
Stéphane.

F. de St V. a dit…

En effet pour la Géorgie, c'était aussi un peu le bazar... Sur les pertes, l'avancée ou le retrait des forces russes,...

Je ne fais pas de procès d'intention sur une possible volonté de désinformation, de contre-information ou de falsification en gonflant ou tronquant le nombre des blessés.

Juste par un exemple concret, montrer que les informations se manient avec attention pour avoir une vue la plus claire possible de la situation en croisant les comptes rendus.